Dans une vie de montagnard, tu ne sais pas réellement pourquoi mais il y a des spots qui te font rêver... Des secteurs qui n'évoquent absoluement rien pour certains, mais qui pour d'autres peuvent  être source de nombreux fantasmes.

Le Soum de Granquet quelque soit son versant m'attire depuis mon plus jeune âge. Sûrement car cela a toujours été le premier sommet que l'on aperçoit depuis la plaine de Nay.

J'adore aller y trainer en été car le coin est terriblement sauvage. Depuis le début de la semaine et la stabilisation des conditions en montagne, j'avais vraiment envie de tenter la balade.

Au final, nous nous sommes retrouvés dans la grange de Claudine et Maurice pour une super soirée puis le lendemain nous nous sommes levés tôt pour rejoindre le pied de la face Ouest... Ce fut une journée tout simplement parfaite, entre potes, dans ce lieu qui n'a pas fini de me faire rêver!

32 (1 sur 1)

Une journée de rêve entre copains

la troupe remonte en direction de l'Estibette

                                                                                                                                                                                                     Photos: Peio Gaillard

 

Nous nous étions donnés rendez vous de bonne heure à Ferrières ce jeudi matin. Nous n'étions pas vraiment stréssés par le fait de savoir si quelqu'un allait tracer la face ouest avant nous... C'est l'avantage du Granquet, tu n'y vois jamais aucune trace tant l'accès à cette face n'est pas évident. Nous avons d'ailleurs dû rapidement mettre les skis sur le sac afin de traverser tranquillement les différents couloirs d'avalanche qui traversent les bois... C'est le passage obligé pour accéder à la large croupe qui mène au Soum d'Arrouy.

23 (1 sur 1)

Steph nous ouvre les portes du petit trésor de grange de Claudine et Maurice

24 (1 sur 1)

Fabien sort du bois et découvre les ruines de Souey

25 (1 sur 1)

Mer de nuages sur la plaine, la journée s'annonce belle

26 (1 sur 1)

Cyrille sur le haut en direction du Soum d'Arrouy

27 (1 sur 1)

Sous le sommet, vue sur le massif du Ger et du Sesques

A la sortie du bois, en découvrant l'immense combe de l'Estibette, nous prenons la mesure de ce qui nous attend... Une mer de nuages sur la plaine nous accompagne ce qui rend l'ambiance démente. La montée sur la croupe n'est pas évidente car le vent a balayé la neige et la glace rend difficile notre cheminement. Nous mettons les skis sur le dos à mi pente et chaussons les crampons afin d'évoluer plus facilement.

Après 3h d'effort, nous découvrons l'immense cirque Nord qui rend ce spot si particulier... Les copains qui découvre la zone prennent une belle claque en découvrant ce lieu.

28 (1 sur 1)

Cyrille jette déjà un oeil sur les pentes de l'Estibette

30 (1 sur 1)

La troupe découvre les belles pentes descendant sur le Clot du Granquet

31 (1 sur 1)

Fabien commence à rêver au potentiel du secteur

Nous prenons le temps d'observer quelle entrée sera la plus évidente afin de plonger dans le cirque. La descente sur le clos de Granquet est vraiment plaisante tant le cadre est exceptionnel. Je ne connais pas 50 spots comme celui là dans les Pyrénées...

33 (1 sur 1)

Sur la crête afin de rejoindre l'entrée du couloir

34 (1 sur 1)

Nico ouvre le bal

35 (1 sur 1)

Fabien avec la plaine de Nay en fond

36 (1 sur 1)

Fabien en balade dans le clot de Granquet

37 (1 sur 1)

Steph chemine entre les pins

38 (1 sur 1)

Fabien profite avec le Soum de Male Taule en fond

Pause pique au pied des falaise de l'Estibette puis nous remontons sur la crête. Nous longeons la crête en direction de l'Estibette afin de finir cette journée par la descente de la face Ouest. Un long run dans les pentes soutenues de la face Ouest afin de rejoindre les ruines de Souey.

39 (1 sur 1)

Fabien s'offre la belle face de l'Estibette

40 (1 sur 1)

Anabel profite à son tour sur le haut de l'Estibette

41 (1 sur 1)

Pas mauvaises les conditions du secteur

43 (1 sur 1)

Anabel se lache sur le haut

 

Après une telle journée, le Granquet n'a pas fini de me faire rêver!

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir