Pas facile d'y voir clair lorsqu'on veut acheter un réchaud. Pendant des années, j'ai fonctionné avec deux petits réchauds à gaz, l'optimus Crux Lite (74g et 251g avec la popote) et un Primus Express Stove (82g et 259g avec la popote). J'en étais très content pour les sorties à la journée.

DSC 5532

Bivouac au lac d'Arlet pendant la traversée des Pyrénées

L'été dernier en partant pour 37 jours de traversée des Pyrénées, je souhaitais m'équiper d'un réchaud optimisé mieux adapté pour la rando itinérante. Après une bonne étude sur les différents réchauds du marché, j'ai opté pour le fameux Windboiler de chez MSR. Après plusieurs mois d'utilisation, je vous livre aujourd'hui mes impressions. Je m'appuie également sur l'expérience de Jean et Dominique qui ont également traversé les Pyrénées avec ce même réchaud.

 

 DSC9456

Les trois réchauds utilisés et comparés

DSC 5605

Bivouac au lac d'Arrémoulit

Pourquoi un réchaud optimisé? Au premier abord, ce réchaud pèse effectivement plus lourd qu'un réchaud à gaz traditionnel. Le bruleur pèse en effet 197g. Ce n'est donc pas cela qui a orienté mon choix. Lorsque tu pars longtemps en itinérance, la question de la durée des cartouches de gaz devient plus importante. Avec le Windboiler, avec une cartouche de 227g, nous avons réussi à chauffer en moyenne entre 18,5 et 20 Litres d'eau contre 15L pour l'Optimus et plutôt 14L pour le Primus. Cette différence notable devient importante lorsque tu chauffes, comme dans notre cas, plus de 5L d'eau par jour.

 DSC9470

Le Windboiler, 197g à la balance largement compensé par l'économie de Gaz réalisée

D'autre part, et c'est pour mois un élément majeur, le Windboiler fonctionne super bien quelque soit les conditions rencontrées. Il pleut y avoir du vent, de la pluie ou de la neige, le MSR fonctionne vraiment à merveille. Nous n'avons ainsi jamais hésité à sortir le réchaud à un col ou sommet malgré le vent... Nous nous sommes même offerts le luxe de faire cuire des truites au col de la Fache en plein vent (poele Windboiler Skillet). Ce réchaud  est équipé d'un régulateur de pression et de la technologie "tête radiante". Celle-ci permet le mélange gaz – oxygène au sein de matériaux poreux qui abritent la flamme. Les flammes ne sont ainsi pas apparentes, la sensibilité au vent est bien moindre et le réchaud fonctionne à la fois par chaleur rayonnante et par convection.

DSC 6557

Etang Fourcat, cuisson de Saumons de fontaine sur le Windboiler et la Skillet

vraiment top!!!

Après avoir comparé le temps d’ébullition d'un litre d'eau, les résultats sont également intéressant. 4mn06 pour le windboiler (6°c en extérieur avec vent fort). En cabane, ce temps de mise en ébullition s'effondre avec un temps de 2mn50 chronométré pour le Windboiler contre 4min03 pour l'optimus et 4mn20 pour le Primus. A noter que la popote, que l'on parte sur le modèle 1L ou sur celui 1,8L (utilisé pour deux sur la traversée) est vraiment agréable à manipuler. Aucun risque de se bruler, une gaine de qualité ainsi qu'une bonne poignée facilite la manipulation!

 DSC9473

6°c, vent fort, 4mn06 pour porter à Ébullition

En intérieur ce temps d’ébullition tombe à 2mn50

Enfin, j'apprécie particulière le concept tout en un, où tu peux avoir ton réchaud, ta popote, ta gamelle et le petit plus qui n'est pas un détail, le couvercle miracle qui fait office de passoire en cas de cuisson de pates ou semoule... bref vous l'aurez compris, nous sommes complétement conquis par ce modèle de chez MSR. Les copains m'avaient largement venté ce réchaud mais après quelques mois d'utilisation je partage totalement leurs avis!

Avantages:

  • Ses performances en présence de vent sont très bonnes,
  • La présence d'un régulateur de pression,
  • Le concept du tout en un vraiment bien pensé
  • La poele adaptable (quand on est un grand pêcheur comme moi cela peut être utile... ;))
  • Le couvercle passoire.

Inconvénients

  • Il faut éviter de faire déborder la soupe sur la tête radiante car bien galère à nettoyer par la suite (expérience vécue!)

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

best music to listen to while writing papers 0 http://www.ayuntamientodequer.es/public-relation-management/ Pj 09-01-2017 22:30
Je ne connais pas le réchaud msr mais tu sembles très sévère envers l'optimus crux. Je l'utilise depuis un bail et j'ai essayé d'autres brûleurs mais suis revenu à l'optimus avec une casserole avec répartiteur de chaleur c'est nickel. Effectivement si tu l'essaie avec une casserole normale le test est biaisé je pense. Mais si tu as une msr en rab je veux bien faire un essai.
essay photo | Répondre en citant | Citer
0 # peio 10-01-2017 07:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Pj :
Je ne connais pas le réchaud msr mais tu sembles très sévère envers l'optimus crux. Je l'utilise depuis un bail et j'ai essayé d'autres brûleurs mais suis revenu à l'optimus avec une casserole avec répartiteur de chaleur c'est nickel. Effectivement si tu l'essaie avec une casserole normale le test est biaisé je pense. Mais si tu as une msr en rab je veux bien faire un essai.



salut pierre jean

non comme je le disais au départ je trouve vraiment bien l'optimus sur des sorties light à la journée. Light efficace, aucun souci. Le constat posé est juste celui que lorsque tu pars sur de l'itinérance ou dans des conditions bastons, il n'y a pas photos avec un réchaud optimisé. Si tu souhaites tester le msr sur un week end, fais moi signe je te le filerai... J'étais sceptique avant de l'essayer et totalement conquis par la suite...
Répondre | Répondre en citant | Citer
0 # Jean-Pierre 20-01-2017 20:01
Je ne doute pas de la qualité de ce réchaud, mais ayant réalisé d'un trait la traversée des Pyrénées par le GR11, je trouve qu'un réchaud multicombustibles fonctionnant avec de l'essence C, du Super, du pétrole, du gazole, etc. est relativement plus pratique du point de vue du ravitaillement...
Répondre | Répondre en citant | Citer